Vie au Japon

This page in EnglishENDiese Seite auf deutschDEĈi tiu paĝo en EsperantoEO

Version françaiseFR

Kashiwazaki City and Yoneyama Mountain, near my apartment.
Close
Kashiwazaki City and Yoneyama Mountain, near my apartment.
 

Photo: Le mont Yoneyama, en haut de la ville Kashiwazaki, Préfecture de Niigata, Japon, à côté de la Mer de Japon, très près à mon apartement.

J’ai habité dans la ville Kashiwazaki, Préfecture Niigata d’août 2001 jusqu’à août 2004.  J’étais un prof assistant des langues (en anglais Assistant Language Teacher ou ALT),  et la JET Programme (Japan Exchange and Teaching Program) m’a envoyé à Kashiwazaki.  Comme vous pouvez voir de mes autres pages, particulairement les pages de mes voyages, j’ai voyagé beaucoup, especiellement dans l’Europe.  Mais Japon est totalement different de chaque autre pays que je connais.  Ça n’était toujours facile adapter à la culture japonaise, mais c’était une experience fascinante.  Après de trois mois, j’ai commencé adapter à la culture et voyager en dehors de ma ville.  J’ai decidé ne pas habiter au Japon pour toute la vie, mais j’ai aimé bien ma vie là, et c’était une tres bonne experience,

La ville Kashiwazaki est relativement petite (on dit qu’il y a 87.000 residents).  La chose la plus importante là et que la ville tient la station de pouvoir atomique la plus grande du monde.  Les immeubles de la ville ne sont pas tres grands, et la ville se trouve directement sur la Mer de Japon, sur l’autre côté de Honshu de Tokyo.  Sur une côté de la ville il ya la Mer de Japon, et sur l’autre côté il ya les montagnes, que sont dominé du Mont Yoneyama.  Il pleut ici très beaucoup et est très humide aussi.  Mais les montagnes recoivent beaucoup de neige, et à cause de ça, cette partie de Prefecture Niigata s’appelle “Le Pays de Neige” (Yuki Guni au japonais), malgré Kashiwazaki même n’a pas beaucoup de neige parce qu’elle est à côté du mer.  On ne parle pas l’anglais (ou les autres langues étrangères) beaucoup dans cette région du Japon, mes les gens ici sont très amicables, et j’ai reussi à apprendre la langue japonaise un petit peu.  La photo en haut de cette page j’ai pri à côté de mon appartement.  Comme j’ai dit, pas beaucoup de gens ici comprennent l’anglais ou les autres langues étrangères ici.  Quelques fois, quand on parle l’anglais, je le trouve très difficile à comprendre!  À cause de ça, c’était de temps en temps très difficile à communiquer, mais j’ai appris rire et avoir plus de patience.  Il y a aussi très beaucoup d’affiches en anglais, et très souvent il y a d’erreurs graves, pour exemple “Beer Holl” et “Hair Saron”.  L’association internationale se trouve dans un immeuble que s’appelle “Joy House”.  Quelques chemises et affiches en anglais ici sont même plus bizarres, et je ne dois pas repeter ces choses ici!  Mes élèves m’ont dit quelques choses très amusantes à moi aussi, et ils ont la tendence poser les questions personelles aussi.  Il y a une page dans l’Internet où on peut voir l’anglais japonais, et on peut voir que la vie au japon est quelques fois très bizarre!

J’ai travaillé en Kashiwazaki comme un Prof Assistant des Langues Étrangères (Assistant Language Teacher–ALT), et j’ai travaillé pour la Commission d’Education de Kashiwazaki, dans le Prefecture Niigata, au Japon.

La definition de l’emploi d’ALT est partout differente au Japan, et dans mon cas, j’ai travaillé dans beaucoup d’écoles differentes, et j’était chaque journée dans une école differente.  J’ai travaillé avec beaucoup de profs et eleves.  J’ai travaillé dans les écoles primaires (au japonais shogakko, pour les élèves de l’age 7 jusqu’à 12 ans), et secondaire (au japonais chugakko, pour les élèves de l’age 13 jusqu’à 15).

Quelques Écoles, ou j’étais Prof d’Anglais

Dai-Ichi Chugakko (École Secondaire Numero 1)

Dai-Ichi Chugakko (Junior High School Number 1).
Close
Dai-Ichi Chugakko (Junior High School Number 1).
 

Photo: Kashiwazaki Dai-Ichi Chugakko.

J’ai quelques tres bonnes memoires de Dai Ichi.  J’essayerai montrer quelques memoires ici de mon temps là.  D’abord, j’ai connu les élèves là mieux que j’ai connu les élèves dans les autres écoles pour la plupart.  Voyez ici quelques choses qu’ils ont ecrit a moi!

Voici dessin que mon élève Makiko a fait pour moi.  Ça montre une festivale locale dans Kashiwazaki.  L’autre photo et de la note qu’elle a ecrit a moi, sur l’autre coté du dessin.

Makiko, one of my students at Dai-Ichi Junior High, drew this picture depicting one of the local festivals and gave it to me!
Close
Makiko, one of my students at Dai-Ichi Junior High, drew this picture depicting one of the local festivals and gave it to me!
Here is the note that Makiko wrote on the back of the drawing of the festival that she gave me.
Close
Here is the note that Makiko wrote on the back of the drawing of the festival that she gave me.
 

Quelques de mes plus belles memoires sont de mes élèves timides, quand ils ont essayé communiquer avec moi en anglais.

Tres doux, non? C’était un plaisir pour moi quand mes élèves ont fait ça.  Instruire l’anglais au Japon est un petit peut bizarre.  Dans la classes, les élèves sont tres polis et obédiants, et ils parlent seulement quand on parle à eux.  Mais c’est difficile engager eux dans une conversation à cause de ça–ils ont peur de communiquer parce qu’ils ont peur de faire les erreurs.  Mais pendant le dejeuner ou après les classes, de temps en temps, quand ils ne doivent pas, quelques sont venus à moi et ont parlé avec moi.  Aussi de temps en temps, un élève qui n’est pas poli dans la classe, est très gentil quand on le voit dans les activités après de l’ecole, et l’élève qui fait de problèmes pour les profs japonais est souvent très gentil avec l’ALT étranger.

Voice une lettre de Ma chan, une des autres élèves de Dai-Ichi:

Here is a note from Ma-chan, one of my students at Dai-ichi Junior High School.
Close
Here is a note from Ma-chan, one of my students at Dai-ichi Junior High School.
 

Une chose que j’ai remarqué est que les filles, pour la plupart, sont venues a moi pour parler beaucoup plus que les garçons.  Je ne suis pas sure pourquoi,  Une ou deux fois les filles m’ont posé des questions bizarres privées ou même ont flirté avec moi, mes ces choses n’êtaient pas mauvaises, et j’ai pu tout simplement l’ignorer.

Promenade Longue a Dai-Ichi

J’avais l’opportunité assister à quelques évenements dans Dai-Ichi, que je n’avais pas l’opportunité faire aux autres écoles, parce que Dai-Ichi était mon école principielle dans ce temps.  Une de ces évenements était la “Promenade Longue”, une évenement specielle dans quelle j’ai fait une rôle en octobre 2001, l’automne de mon année première là.  Les photos en bas donneront à vous une idée de la voyage.  Les écoles japonaises font beaucoup des évenements specielles pendant l’année…les festivales de sport et de culture, et aussi les céremonies pour commencer l’année scolaire, et la graduation.  La promenade était 42 km, sur la Mer de Japon de Teradomari à Kashiwazaki.  La promenade était sur une rue à côté du mer.  D’abord nous avons rencontré dans Teradomari, où les profs nous ont inspiré avant de commencer la promenade.  La promenade a duré toute la journée, et nous étions fatigués enfin (pour moi les pieds ont fait de douleur).  Comme vous verez, les parents et les profs nous ont inspiré.  Le paysage était tre beau aussi.  Chaque personne a fini le promenade dans temps propre, et les gens qui étaients les premiers nous ont attendu.  Quand je suis arrivé enfin au fin de la journée (j’étais la dernière personne), tout le monde a attendu à moi, et comme je suis alvenu, ils ont poussé un cri de joie!  Je croix que ça montre l’idée de comment les japonais pensent de la société–ils font attention à la groupe, pas seulement à l’individuel.  Ils ont attendu jusqu’a tout le monde a fini avant de declarer que la promenade etait fini.  Ç’était fascinant et emouvant pour moi.  Regardez les photos!

Starting pep talk at the beginning of the marathon walk in Teradomari, October 2001.
Close
Starting pep talk at the beginning of the marathon walk in Teradomari, October 2001.
Walking through Teradomari at the beginning of the Marathon Walk, October 2001.
Close
Walking through Teradomari at the beginning of the Marathon Walk, October 2001.
Boys' group during the Marathon Walk.
Close
Boys' group during the Marathon Walk.
 
CHEEZU!!!!
Close
CHEEZU!!!!
Lunch break during the Marathon Walk.
Close
Lunch break during the Marathon Walk.
Happy to have a break during the Marathon Walk!
Close
Happy to have a break during the Marathon Walk!
 
The Dai-Ichi Junior High School PTA cheers us on.
Close
The Dai-Ichi Junior High School PTA cheers us on.
Shu-Chan, Ganbatte ne!  Come on, Shu-Chan, hang in there!
Close
Shu-Chan, Ganbatte ne! Come on, Shu-Chan, hang in there!
Get up, boys!  There will be time for rest later!
Close
Get up, boys! There will be time for rest later!
 

Première ligne, d’à gauche jusqu’à droite: le prof parle aux élèves, avant de commencer la promenade à Teradomari; la commence de la promenade dans Teradomari; une groupe des garçons de Dai-Ichi sur la promenade.

Première ligne, d’à gauche jusqu’à droite: “CHEEZU!!” (“SOURIR!); finalement nous avons une pause et le déjeuner; très contents à avoir une pause!

Deuxième ligne, d’à gauche jusqu’à droite: Les parents de Dai-Ichi PTA nous soutiennent; Ganbatte ne, Shu Chan! (Tu dois continuer, Shu!); “Il y aura de temps por reposer plus tard!”

Quelques paysages, que j’ai vu en route sur le Mer de Japon pendant la promenade:

Nice house by the seaside road.
Close
Nice house by the seaside road.
Houses by the seaside road on the Sea of Japan.
Close
Houses by the seaside road on the Sea of Japan.
Empty road and hill on the Sea of Japan coast.
Close
Empty road and hill on the Sea of Japan coast.
 
Restored historical house with thatched roof.
Close
Restored historical house with thatched roof.
Fishing village on the Sea of Japan coast.
Close
Fishing village on the Sea of Japan coast.
Houses and beach, Sea of Japan coast.
Close
Houses and beach, Sea of Japan coast.
 
Fall leaves at rest stop.
Close
Fall leaves at rest stop.
Waterfall.
Close
Waterfall.
 

Première ligne, d’à gauche jusqu’à droite: une maison japonaise typique, que j’ai trouvé en route sur la côte.  Remarquez les arbes bonsai, et le style de la porte et du plafond; ligne d’immeubles sur la route à côté du mer; route vide et colline à côté du Mer de Japon.

Deuxième ligne, d’à gauche jusqu’à droite: une maison historique restorée avec un plafond traditionnel; village traditionnelle japonaise avec les pecheurs; les maisons et la plage.

Troixième ligne, d’à gauche jusqu’à droite: les feuilles d’automne à la place, où nous avons déjeuné (les arbres ici sont une type differente de ces de ma region dans les états-unis); une petite cascade, que j’ai presque manqué en route.

La Journée de Graduation Day a Dai-Ichi:

In the office at Dai-Ichi.
Close
In the office at Dai-Ichi.
Graduation Day at Dai-Ichi, March 8, 2002.
Close
Graduation Day at Dai-Ichi, March 8, 2002.
 

D’à gauche jusqu’à droite: c’est moi dans le bureau avec un prof de la langue japonaise sur la journée de graduation; c’est moi avec un de mes élèves qui a fini l’école, en dehors de l’école après de la céremonie de graduation.  C’était dans mars de 2002.

Takahama Shogakko (L’École Primaire Takahama)

Takahama Shogakko (Takahama Elementary School).
Close
Takahama Shogakko (Takahama Elementary School).
 

Takahama Shogakko, sur la côte du Mer de Japon.

Je voulais dire quelque chose de cette école, parce que j’ai enseigné l pendant ma première année au Japon.  J’ai rendu visite à cette école une fois per deux semaines, et j’ai enseigné les classes et aussi le club d’anglais de l’école.  Cette école était pour moi tres especielle.  L’école se trouve dans une locale dramatique en haut du Mer de Japon, avec de belle vues partout, et il y avait seulement 22 élèves là quand j’etais là.  Regardez ces photos — je croix que c’était une place tres bonne pour enseigner!

View of the beach and mountains from Takahama Shogakko (Takahama Elementary School).
Close
View of the beach and mountains from Takahama Shogakko (Takahama Elementary School).
Beach view from Takahama Shogakko (Takahama Elementary School).
Close
Beach view from Takahama Shogakko (Takahama Elementary School).
Teaching English at Takahama Elementary School.
Close
Teaching English at Takahama Elementary School.
Takahama Elementary School students and English Club teacher.
Close
Takahama Elementary School students and English Club teacher.
 

D’à gauche jusqu’à droite: vue de la plage et des montagnes de Takahama Shogakko; vue de la plage; photo de moi, quand je suis en train de enseigner l’anglais dans Takahama Shogakko en automne de 2001; le prof pour le club d’anglais avec les élèves de Takahama en haut sur le plafond.

Quelques autres écoles:

Voici de photos de quelques autres écoles, que j’ai visité dans la ville Kashiwazaki:

Higashi Chugakko (East Junior High School).
Close
Higashi Chugakko (East Junior High School).
Makihara Shogakko (Makihara Elementary School).
Close
Makihara Shogakko (Makihara Elementary School).03-Jun-2002 09:24, FUJIFILM FinePix4900Z, 7.0, 13.9mm, 0.002 sec, ISO 200
Arahama Shogakko (Arahama Elementary School).
Close
Arahama Shogakko (Arahama Elementary School).
 
Minami Chugakko (South Junior High School).
Close
Minami Chugakko (South Junior High School).
Students from Arahama Shogakko (Arahama Elementary School).
Close
Students from Arahama Shogakko (Arahama Elementary School).
A sketch of me teaching English together with the Japanese teacher of English, Satoko Tamura, drawn by one of our students.
Close
A sketch of me teaching English together with the Japanese teacher of English, Satoko Tamura, drawn by one of our students.
 

Première ligne, d’à gauche jusqu’à droite: Higashi Chugakko; Makihara Shogakko; Arahama Shogakko.

Deuxième ligne, d’à gauche jusqu’à droite: Minami Chugakko; quelques élèves de Arahama Shogakko en dehors de leur école; un dessin de moi dans la classe d’anglais ensemble avec Satoko Tamura, une japonaise que était prof d’anglais, dans Minami Chugakko.  Un de nos élèves a fait ce dessin.

Quelques Places dans la Region

Voici quelques photos et details des places en dehors de Kashiwazaki, mais dans le préfecture Niigata.  Je les ai pris pendant quelque temps.  En dehors de la region, on ne les connait pas, parce que il n y a pas beaucoup de tourisme là.

La Ville de Niigata

La Ville de Niigata est la capitale de la préfecture Niigata, la préfecture, ou j’ai habité et travaillé.  Niigata la ville est très agréable, mais il n y a pas beaucoup de touristes là.

Downtown Niigata City, capital of Niigata Prefecture, Japan, near the train station.
Close
Downtown Niigata City, capital of Niigata Prefecture, Japan, near the train station.
Bandai Bridge, Niigata CIty, Capital of Niigata Prefecture, Japan.
Close
Bandai Bridge, Niigata CIty, Capital of Niigata Prefecture, Japan.
Storefront in Niigata City, capital of Niigata Prefecture, Japan.
Close
Storefront in Niigata City, capital of Niigata Prefecture, Japan.
 

D’à gauche jusqu’à droite: le centre de la ville Niigata, près du station de train; le pont Bandai; un magazin dans le centre de la ville Niigata.

Le Musée de la Culture du Nord

Cette musée, en dehors de la ville Niigata, montre la vie dans le pays de cette region de la 19ème Siècle.  C’est la maison de la famille Itoh, une des familles locales éminentes.  Il y a de très bonne architecture là!

Manor building, Northern Culture Museum, near Niigata City.
Close
Manor building, Northern Culture Museum, near Niigata City.
Triangular teahouse, Northern Culture Museum, near Niigata City.
Close
Triangular teahouse, Northern Culture Museum, near Niigata City.
Rock garden, Northern Culture Museum, near Niigata City.
Close
Rock garden, Northern Culture Museum, near Niigata City.
 

D’à gauche jusqu’à droite: l’immeuble du manoir; maison du thé triangulaire-cette maison du thé, et tous les choses dans cette maison, sont triangulaires;  jardin de roche traditionnelle, dessiné d’un jardinier de Kyoto-c’est une partie de, et se trouve dans le centre de la maison du manoir.

Plus d’Information de la JET Programme

  1. La plus nouvelle page d’Internet de la JET Programme.
  2. I Think I’m Lost, plus nouvelle, plus petite page pour les gens de la JET Programme ou qui habitent au japon.
  3. Every Situation is Different (ESID), une page avec des dessins que sont une parodie de la JET Programme.
  4. Let’s Japan, une page que discoute la ville des profs d’anglais dans les “écoles de conversation” comme GEOS, NOVA, etc.

Plus d’Information des Méthodes d’Enseigner pour la JET Programme

Ces pages montrent beaucoup d’idées pour comment enseigner l’anglais dans la JET Programme, et donneront a vous une bonne idée de la manière d’enseigner dans cette programme.

  1. La page d’Edochan “Three Wise Monkeys” des ideés pour leçons de la Prefecitre de Tochigi.
  2. “Genki English”– une page avec les plans et materielles de leçons pour instruire dans les écoles primaires.  Deux personnes qui étaients dans la JET programme il y a longtemps ont fais cette page fantastique!

Nouvelles et Information du Japon

Ces pages donnent les nouvelles et l’information des évenements au japon, et l’information de la vie au japon.

  1. Page de nouvelles et discussion, de Japan Today, que rapporte des nouvelles du japon en anglais.
  2. Yuichi Yamamoto est un homme d’affaires japonais demi-retiré, qui utilise l’anglais courantment, et écrit un blog en anglais des affaires au japon.  Il a une perspective fraîche a les nouvelles, et quelques fois il critique beaucoup.  Ce n’est pas normale pour les nouvelles japonaises. Regardez! Tokyo Free Press
  3. Debito Arudou (David Aldwinckle) est un americain qui est devenu in citoyen japonais.  Sa page d’internet discoute beaucoup de problèmes des droits des étrangers au japon, et de la vie au japon generalement.  Il discoute son activisme sociale, et aussi sa litige contre une maison de bain.  Très interessant!
  4. Engrish.com est une page d’internet du sujet de “l’anglais japonais” (Jenglish). Cette page montre les exemples amuzantes des affiches et d’advertissements en anglais au japon.  On ne correcte pas la grammaire, et les resultes sont très amusantes!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *